Dimanche 14 mars 2010 : 4ème dimanche de Carême

Publié le par Jérémy



« Au nom de Christ,

nous vous le demandons,

laissez-vous réconcilier

avec Dieu. »

 








 

Pourquoi se confesser à un prêtre et pas directement à Dieu ?

 

Le Christ a donné des sacrements et des prêtres pour les donner à leur tour. L'un de ces sept sacrements est le "sacrement de la miséricorde", "de la réconciliation" ou "confession" "Confession", c'est aussi le lieu où l'on confesse la tendresse du Père, où l'on réaffirme face à quelqu'un notre confiance en sa miséricorde.

 

On peut parler directement à Dieu pour lui demander pardon, mais le Christ propose de passer par un homme qui le représente car ça nous coûte beaucoup plus au niveau de la démarche de repentance (concrétisation).

 

Il y a aussi dans le sacrement une plus grande efficacité au niveau de l'âme. C'est la "grâce sacramentelle", qui donne force, consolation et courage dans le combat de chaque jour contre le mal et le péché.

 

Ca permet au prêtre de donner d'utiles conseils et d'aider l'évolution de la personne. Egalement, par un regard extérieur, de réajuster la conscience qu'on a des faits (pour celui qui grossit certaines fautes ou en néglige d'autres).

 

Les prêtre eux-mêmes sont les premiers à avoir besoin du pardon de Dieu, et eux aussi se confessent à d'autres prêtres.

Source : http://www.catholique.org/

Publié dans Dimanches et fêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article